Edito janvier 2011

URBANITES aura finalement lieu en du 29 avril au 1er mai 2011. Cette manifestation répond d'abord à une urgente nécessité : faire émerger à la lumière les créations et les créateurs des villes et des banlieues de la Région Ile de France. Il y a beau temps que l'on parle du hip-hop et du street-art, du dj'ing et des MC, des bboys et des bgirls (beaucoup moins) du rap et du slam, mais quand a-t-on rendu compte de la force créative que ces disciplines contiennent de l'innovation qu'elles induisent dans la culture mainstream, des avant-gardes qu'elles constituent.

Combien d'articles de journaux, de reportages? Quelle littérature critique, quelle historiographie à propos d'un foisonnement en quantité et d'une abondance en qualité dans la production des cultures urbaines, à nuls autre comparables depuis les ruptures esthétiques du début et du milieu du 20 ème siècle?

Faut-il voir dans ce constat, dans ces faits, une maladresse de la part des relais naturels d'opinion que sont les media, la politique et ses serviteurs, ou plutôt y aurait-il comme une continuation de la dichotomie qui existe dans notre pays entre un 'pretend to be' (le pays des libertés et des droits de l'homme, de la culture et de la tolérance) et la réalité de l'ostracisme et de l'exclusion?

Urbanités posera ces questions, tant par une
programmation dont l'éclectisme reflétera la diversité des pratiques à l'oeuvre dans les banlieues et les villes de la Région IdF, qu'à travers des tables rondes et des conférences-débats très contextualisés...

Une occasion unique de voir en un temps et en un lieu (le 104 à Paris) les cultures urbaines dans tous leurs états..

serge malik i.d.
conseil en communication par l'art et mécénat

 
édito été 2012
l'agence
réalisations
publications
workinprogress
tÚlÚchargement
contacts
serge malik
références
liens
edito mai 2012
édito novembre 2011
édito septembre 2011
édito mai 2011
édito janvier 2011